jeudi 13 juin 2024
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
AccueilActualitésSociétéCanton de Sotouboua : fils et filles en piste pour développer leur...

Canton de Sotouboua : fils et filles en piste pour développer leur canton

 Modifier

Le canton de Sotouboua est en piste pour se développer. Ses fils et filles ont tenu leur première journée de réflexion en cette fin d’année 2022. Le but est de réfléchir ensemble et trouver une solution à tous les maux dont ils souffrent pour un développement harmonieux.

 

« Fils et filles du canton de Sotouboua, engageons-nous pour le développement de notre canton ». Ce thème a rassemblé les communautés du canton de Sotouboua. À l’actif des activités tenues samedi 17 décembre à la salle de réunion de la préfecture, l’idée de création de l’association.

Cadre fédérateur du canton

Selon le président du comité d’organisation, Amah Nayadjakina, il est impérieux de mettre en place un cadre fédérateur pour le développement du canton. « Pour y parvenir, suggère-t-il, il faudrait que tous les fils et filles se sentent concernés par le développement. »

Le président du comité d’organisation, Amah Nayadjakina

Pour cela, les fils et filles ont pour l’occasion partager les réalités actuelles, les insuffisances, relever les obstacles. L’idée étant de créer un cadre de synergie d’actions et une plateforme de contact permanent et d’échange. Ils ont formulé des recommandations pour le développement du canton.

Le chef du canton de Sotouboua, Béléi Yao, tout comme les cadres porteurs d’idée de ladite initiative ont témoigné leur gratitude aux uns et aux autres pour leur attachement aux questions de développement de leur canton.

Selon eux, seuls la solidarité et l’engagement dans une synergie d’actions pour l’atteinte des objectifs méritent l’attention de tous ressortissants du canton.

Les participants édifiés sur le développement et l’engagement

Les participants ont suivi la présentation du thème. Ils ont été éclairés sur l’engagement et le développement. La création de l’association des fils et filles du canton, l’élaboration du plan de développement du canton et la promotion de l’égalité homme-femme ont été au coeur de cette rencontre. Les participants ont également demandé l’urbanisation du canton et la sensibilisation des jeunes sur l’incivisme, l’alcool et l’entrepreneuriat.

Vue partielle de la salle

Une journée saluée par l’autorité

A l’ouverture des travaux, le préfet de Sotouboua, Pali Tchabi Passabi a salué l’initiative. « Le développement, dit-il, est l’affaire de tous. Je vous convie à formuler de bonnes recommandations… J’invite tous les fils et filles à rester solidaire. »

En effet, à l’en croire, le développement n’est pas possible dans un climat de peur. C’est pourquoi, il a rendu un vibrant hommage à SEM Faure Gnassingbé pour sa politique de paix et de réconciliation gage de tout développement. Une sacerdoce que les filles et fils doivent désormais observer pour un heureux aboutissement.

Aristide Kawele

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

METEO TOGO

Lomé
nuageux
31.1 ° C
31.1 °
31.1 °
65 %
4.9kmh
84 %
jeu
31 °
ven
31 °
sam
31 °
dim
31 °
lun
31 °
Google search engine

LES PLUS POPULAIRES

COMPTEUR DE VISITEURS

compteur pour site